CONTRIBUTION

Tourisme

fallback-contributions

Résumé

Partager l'info sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Un projet touristique qui sera au profit de deux communes et des communes limitrophes au pied de la montagne Pelée. Il s'agit d'un téléphérique.

Une pause pour embellir l’expérience touristique à la Martinique

Le tourisme est un secteur d’activité qui suit des tendances au niveau mondial.
Avec cet arrêt brutal des voyages, le secteur touristique bénéficie d’une période silencieuse qui sera longue afin de revoir et réévaluer les produits d’appels de la Martinique. Le temps n’est pas toujours de l’argent, mais une période pour apporter d’autres stratégies d’offres touristiques. Les hôteliers doivent s’armer de patience avant que cette pandémie s’éteigne et c’est le moment de se doter de produits nouveaux pour préparer une nouvelle saison avec force.
Je peux vous citer un exemple de projet : les hôteliers se mettent en concertation pour la mise en place d’un téléphérique qui relie St-Pierre et Fond St-Denis ; sur cette courte distance les visiteurs tant locaux que les touristes pourront admirer la montagne Pelée et la baie de St-Pierre. Ce petit projet donnera certainement un coup fouet à l’économie de ces deux villes et les autres villages qui sont à proximité. Comment préparer Fond-St-Denis pour accueillir les visiteurs ? Ces deux villes peuvent se mettre à la même table pour élaborer un plan d’accueil avec leur office de tourisme.
En projection, dans les 2ans à venir après la mise en place de ce projet, plus de 3 millions de visiteurs seront attachés à cette région de la Martinique, voici le boum ! touristique tant attendu. Les bateaux de croisières débarqueront à St-Pierre, puis cette ville retrouvera sa force économique d’avant 1902, et par la suite d’une augmentation du nombre d’hôtels dans les communes limitrophes. Il faut s’attendre à cet effet de dominos qui dynamisera toute la région Caraïbe.
Cette pause qui s’est installée dans le secteur touristique n’est qu’un bienfait pour embellir les expériences émotives à la Martinique. Mais, si le CMT se met pause et ne profite pas de cette acalmie pour rehausser son niveau de bataille, les autres îles de la Caraïbes vont aspirer la clientèle de l’hexagone dans son estomac.

François Paulmin : formation universitaire en gestion du tourisme et en tourisme durable.

Autres contributions sur le même thème :

Penser la Martinique

Plateforme d’intelligence collective, spécifiquement conçue par le CÉSECÉM afin de recueillir les initiatives et les contributions citoyennes pour une Martinique capable de s’adapter et de se relever de la pandémie de covid 19 qui la touche.

CÉSECÉM 2020 © TOUS DROITS RÉSERVÉS

Bienvenue

Bienvenue